Être-proactif-Amour-Equation

I Amour de soi et rapport amoureux

Le manque d'amour de soi a des conséquences directes et indirects sur nos relations avec autrui. Il se traduit par votre manque de confiance, de la méfiance et des doutes qui va crée ou entretenir soit des relations a base d’appropriation et de possessivité, soit des relations du style persécuté-persécutant. Si je ne m’aime pas, je ne pourrai donc aimer, puisque je serai dans le besoin d’être aimé.

Dans le manque d’amour, on est souvent dans le « demander-exigence », ou dans le « refuser, parce que pas assez ». Dans les deux cas, on a une grande difficulté à donner de soi. Quand t'on ne s’aime pas, on pense que l’on n’a rien à donner de valable ou d’intéressant.

II Le manque d'amour de soi rime t'il avec échec amoureux ?

Et bien oui le constat a êtais révélé. Dans des couple bancals celui qui ne s’aime pas finira forcement par user et par la suite détruire la confiance de l’autre envers lui. Le partenaire donneur d’amour va, à son tour, se mettre à douter, avant de se lasser de fournir des preuves d’amour qui n'on aucune réciprocité. Ce genre de relation est un jeu, qui repose sur une mission impossible : tenter de donner à l’autre ce que lui seul pourrait s’offrir, de l’amour envers lui-même. Le manque d’amour de soi se traduit par la recherche de partenaires pour essayer de se faire aimer à tout prix. Ces choix, qui sont la plupart du temps inconscients, reposent sur une sorte d’escroquerie relationnelle.

III parlons sexe !

La vie sexuelle est fondée sur la rencontre de tous les langages de la communication humaine : langage des sentiments, des désirs, des émotions, de l’inconscient et des sens. Dans la rencontre sexuelle, le manque d’amour de soi va induire des rapports d’exigence, de violence, voire de perversité de type sadique. Celui qui ne s’aime pas peut à la fois tout accepter de l’autre et se vivre comme un simple objet de désir, et traiter l’autre comme l’objet de son propre plaisir.

mains-entrelacees_n